Liquidation judiciaire (cession des contrats) : reprise d’un prêt par le cessionnaire

 

Arrêt rendu par Cour de cassation, com. 09-02-2016

n° 14-23.219 (n° 138 F-P+B)

 

Sommaire

Le prêt consenti par un professionnel du crédit avant l’ouverture du redressement judiciaire de l’emprunteur n’est pas un contrat en cours au sens de l’article L. 622-13 du code de commerce et ne peut donc être cédé au titre des contrats visés à l’article L. 642-7. L’engagement pris par le cessionnaire de payer, après arrêté du plan de cession de l’emprunteur, les mensualités à échoir de ce prêt ne vaut pas, sauf accord exprès du prêteur, novation par substitution de débiteur, de sorte que la caution solidaire des engagements de l’emprunteur demeure tenue de garantir l’exécution de ce prêt.

© 2016 Cabinet Janiot & Associés Conception & Réalisation Dealer2Com

logo-footer

Restez-connecté: